Regarder une série dans le train, trouver votre chemin vers la soirée de l’année, uploader une story de l’ambiance ou payer votre boisson via un QR-code. Ces quatre actions pour point commun la consommation de données mobiles. En 2019, la consommation de data des Belges s’élevait déjà à 3 GB par mois selon l’IBPT. Malgré une forte croissance de l’utilisation de ces données mobiles, la Belgique fait toujours partie des mauvais élèves en ce qui concerne les abonnements 4G ou 5G. Mieux vaut alors être au courant du volume de données que nécessitent vos applications préférées. On vous détaille cela !

Les données cellulaires, c'est quoi ?

« Consommer de la 4G », quésaco ? En bref, les données mobiles ou cellulaires sont des informations numériques que votre smartphone transmet via Internet. Pour ce faire, il communique avec une antenne relai grâce aux signaux radio. Hors connexion Wi-Fi, les sites web que vous visitiez et les applications de votre smartphone qui passent par Internet « dépensent » de la data, qui se soustrait du volume de données de votre abonnement mobile.

Dans la vie de tous les jours, c’est plus que pratique : pas besoin de tirer un gigantesque câble depuis son domicile pour avoir Internet (presque) partout. Et pas de souci d’installation non plus. On profite de l’infrastructure déjà en place et hop ! voilà les dernières infos mercato en direct. Ce côté pratique provoque même l’apparition de box 4G qui se basent sur la technologie de l’Internet mobile pour fournir une connexion Wi-Fi, et ne nécessitent qu’une prise de courant.

Vos apps favorites et l’utilisation que vous en faites influencent directement votre consommation de données mobiles. Voyons cela d’un peu plus près.

Qu'est-ce qui consomme le plus de données mobiles ?

Passons en revue les plus grands représentants de chaque genre d’application, pour voir s’il est plutôt temps de budgétiser votre volume de data ou si vous devriez passer au forfait supérieur. Autant éviter les mauvaises surprises !

Spotify, Deezer, Apple Music – les applications musicales et leur consommation de données mobiles

Il est loin, le temps du Walkman ! Aujourd’hui, Spotify, Apple Music et Deezer proposent directement de vastes catalogues musicaux, sans vous demander de retourner une cassette toutes les demi-heures.

Les trois applications ont à peu près la même consommation de données mobiles. Évidemment, plus vous écoutez vos artistes et podcasts favoris en haute qualité sonore, plus lourd est le volume de données utilisé. Une heure d’écoute revient entre 40 et 72 MB de data, en fonction de la qualité.

En qualité standard, une minute de musique correspond à un peu moins d’1 MB. Même topo pour les podcasts. Comptez autour de 1,5 GB par mois pour une heure de musique chaque jour.

>> Lire aussi : Trouver un meilleur forfait mobile : pourquoi comparer ?

Netflix, Disney +, Youtube, combien consomment les applications streaming et vidéo ?

Parfois, regarder le dernier épisode d’une série ne peut attendre. C’est maintenant et ici, pas le temps d’arriver chez soi. Les accros au streaming connaissent ce sentiment. Mais attention à l’impact sur votre consommation de données mobiles !

Comme pour les applications de musique, la qualité influe sur la consommation de data. Ainsi, si une heure de streaming sur Netflix revient à 700 MB en qualité standard, cette même heure monte à 3 GB en HD. Cela vaut donc parfois le coup d’activer l’économiseur de données pour regarder Bridgerton, même si c’est dur, on le sait.

Chez les trois géants Netflix, Disney + et Amazon Prime Video, un épisode de 20 minutes revient à environ 230 MB en qualité standard et 1 GB en HD.

Pour Youtube, la minute de vidéo en ligne en SD oscille entre 8 et 11 MB (soit entre 450 et 650 MB par heure). En Full HD, cette minute de visionnage grimpe à 60 MB.

Whatsapp, Messenger, Skype, quelle consommation de données mobiles pour vos applications de messagerie ?

Exit les SMS, les bipeurs et les télégrammes. À l’heure du numérique, c’est avec Whatsapp et Messenger que l’on communique principalement à travers nos appareils mobiles. Et si l’on se limite aux messages écrits, les deux applications de messagerie instantanée ne sont vraiment pas gourmandes : 5 KB pour Whatsapp et entre 10 et 20 KB pour Messenger. Ceci ne devrait pas engloutir votre abonnement 4G.

La consommation de données mobile augmente cependant lorsque vous communiquez par message vocal ou appel. Sur Whatsapp, un message vocal d’une minute se chiffre aux alentours de 138 KB (0,138 MB). Pour ce qui est des appels vocaux, Whatsapp et Messenger consomment à peu près le même volume à la minute, à savoir 344 KB (0,344 MB) pour le premier et 333 KB (0,333 MB) pour le second.

La fonctionnalité qui consomme le plus est forcément les appels vidéo (en fonction à nouveau de la qualité de l’appel). Pour contacter vos proches en vidéo, Facetime semble être l’option la moins coûteuse : entre 2 et 3 MB la minute pour 130 à 180 MB par heure. Vient ensuite Messenger avec environ 260 MB pour une heure de vidéo et puis Whatsapp qui monte jusqu’à 300 voire 400 MB pour le même appel.

Enfin, pour les puristes, un appel sur Skype revient à un peu moins de 4 MB par minute et 225 MB pour un appel d’environ une heure. Voilà qui peut déjà représenter une bonne partie de votre consommation de données mobiles.

>> Lire aussi : Comment réduire sa pollution numérique

Facebook, Twitter, Instagram, Tiktok - les réseaux sociaux et les données mobiles

Véritable révolution du 21e siècle, les réseaux sociaux ont envahi nos vies et nous ne semblons pas disposés à nous en passer. Publier, liker, interagir, commenter, partager des photos, des vidéos ou simplement du texte, notre attention est comme aspirée par Instagram et Twitter dès la moindre minute d’inattention. Quelles conséquences pour votre consommation de données mobiles ?

Les trois colosses que sont Facebook, Instagram et Twitter consomment sensiblement au même rythme. Ainsi, une minute sur votre fil d’actualité (timeline ou feed pour les intimes) tourne autour de 1,5 MB pour 100 MB par heure pour les 3 applications autour. Toutefois, dès que vous commencez à interagir avec les publications (publier du contenu ou regarder des vidéos), ce nombre grimpe à 2,6 MB par minute et entre 150 et 200 MB par heure. Publier en story vos exploits sportifs ou la vue de votre hôtel sur Instagram revient à consommer autour de 8 MB.

Autre réseau social en vogue, Snapchat fait toujours partie des applications les plus téléchargées. Si l'envoi ou la réception d'un snap équivaut à 1 MB, une utilisation ultra-intensive durant une heure consomme déjà 160 MB de data. Une utilisation quotidienne sur les données mobiles est néanmoins estimée à 1,1 GB par mois.

Et la palme de la consommation de data revient à l'application TikTok, propulsée certes par son contenu uniquement vidéo. Pour ne rien arranger, il est particulièrement difficile d'en décoller les yeux. Ainsi, comptez 70 MB pour 5 minutes sur l'app, soit 14 MB par minute, ce qui équivaut à un monstrueux 840 MB par heure. Bonne nouvelle, le mode « économiseur de données » peut réduire jusqu'à 2 fois la consommation de données mobiles.

Google Maps, Waze, Plans - la consommation de données mobiles des applications GPS

Vous êtes un as de la carte papier, mais malheur… vous l’avez oubliée chez vous. Heureusement qu’un smartphone sert aujourd’hui de GPS. Loin d’être des applications datavores, Waze, Google Maps et Apple Plans restent des services qui nécessitent de la data. Pour éviter de diviser par deux votre forfait 4G sur un Bruxelles-Marseille, voyons l’impact qu’ont ces 3 applications sur votre consommation de données mobiles.

Waze est la plus économe des trois applications avec 0,23 MB pour un trajet de 20 minutes et un peu plus de 0,6 MB pour un voyage d’une heure. Appartenant pourtant au même propriétaire que l’app précédente, Google Maps voit la consommation tripler voire quadrupler pour les mêmes trajets, tout en restant très raisonnable. Comptez ainsi environ 0,73 MB pour 20 minutes d’utilisation et 2,5 MB pour une heure complète. L’application Plans d’Apple monte quant à elle à 1,83 MB pour 20 minutes.

>> Lire aussi : Résilier votre abonnement GSM, Internet ou TV : à quoi faire attention ?

Limiter votre consommation de données mobiles

1 MB par-ci, 1 MB par-là, tout cela s’accumule vite. Les chiffres ci-dessus sont bien évidemment à prendre avec des pincettes : la consommation de données mobiles des applications dépend de votre utilisation.

Pour éviter de dépasser le forfait de votre smartphone, n’hésitez donc pas à télécharger vos séries et chansons au préalable via Wi-Fi et d’activer le mode « économiseur de données » si la fonctionnalité est disponible. Surveillez les statistiques de consommation dans les paramètres de votre téléphone et mettez en place des limites de données (notamment via votre espace client). Il existe d’autres astuces, mais la solution la plus simple pour ne pas recevoir des factures salées est de trouver un abonnement mobile data adapté à vos besoins.

Si c’est la data que vous préférez, efficace et pas chère, nos experts sauront vous dénicher le tarif ou l’opérateur qui sauront répondre à vos attentes. N’hésitez donc pas à prendre un rendez-vous par téléphone gratuit au 0800 37 370 pour demander un comparatif des offres sur le marché. C’est le meilleur moyen de payer moins pour avoir plus.