Tantôt appelées data ou encore données cellulaires, les données mobiles sont devenues l’un des atouts les plus mis en valeur par les opérateurs… mais qu’est-ce que c’est exactement ? Sont-elles incluses dans votre forfait ? Comment les utiliser et ainsi maîtriser votre facture mobile ?

À chacun ses habitudes de consommation télécom et... son smartphone ! À l'heure du sacro-saint mobile avec lequel on peut tout faire (ou presque), parlons data et utilisation des données mobiles !
utilisation de données mobiles

Les données mobiles, qu'est-ce que c'est ?

Lorsque l’on se réfère aux données mobiles ou cellulaires, on parle bien des données numériques échangées via internet par le biais de votre smartphone. Si leur transit est rendu possible grâce à votre opérateur, il est néanmoins nécessaire qu’un certain volume de données mobiles soit inclus dans votre forfait mobile mensuel. Comment savoir quelle quantité de Mo ou Go (mégaoctet ou gigaoctet) vous convient le mieux ?

Attention à ne pas confondre et mélanger les unités de mesure ! Alors qu’un « mégaoctet » (Mo) et un « gigaoctet » (Go) peuvent aussi être appelés sous leurs initiales anglaises MB (megabyte) ou GB (gigabyte), un Mbps (mégabit par seconde) est tout à fait différent. 

En effet, là où le Mbps est une unité de mesure de la vitesse de transmission des données mobiles qui correspond à un million de données transmises par seconde, un Mo (ou Go) est l’unité qu’indique les opérateurs pour exprimer le nombre de data inclus dans votre forfait mobile.

L'utilisation des données cellulaires, ça veut dire quoi ?

Au quotidien, grâce à l’utilisation de ces données mobiles, vous pouvez, via la 3G, 4G et la 5G, avoir accès à internet et vos applis en ligne préférées. Quand les utilisez-vous donc ? Dès que vous vous connectez à internet sans passer par la réseau Wi-Fi !

Par exemple, lorsque vous êtes en chemin pour le travail et que vous regardez vos mails, conversations Messenger, DM sur Instagram ou encore les photos et vidéos envoyées sur vos groupes WhatsApp, vous utilisez et consommez des data ! C’est pourquoi lorsque vous souscrivez à un abonnement mobile pour votre smartphone, une « enveloppe de données » est souvent incluse dans celui-ci.

>> Avez-vous trouvé la quantité de data adaptée à votre consommation ? Ou, au contraire, peinez-vous à ne pas dépasser l’enveloppe qui vous est actuellement allouée ? Savoir répondre à ces questions est essentiel. Particulièrement lorsque vous vous apprêtez à partir à l’étranger !

Partir à l'étranger et "être en itinérance"

utilisation de données mobiles

L'utilisation des données mobiles et les destinations paradisiaques ne font, souvent, pas bon ménage. En surcoût, les appels émis (ou reçus) de destinations se trouvant hors Union européenne ainsi que les SMS et data peuvent atteindre des montants exorbitants ! Une facture avec un supplément de 50, 100, voire même 150 euros pour avoir surfé sur les réseaux sociaux ou avoir écouté de la musique en streaming ? Non merci !

Pour éviter toutes mauvaises surprises, il est donc essentiel de connaître la limite de données qu'inclus votre forfait mobile, soit votre enveloppe data. D'Orange à Proximus en passant par VOO ou BASE, certains opérateurs belges et leurs offres mobiles proposent une série d'options pour leurs clients. En effet, ils vont au-delà du fait que le roaming soit devenu gratuit en Union européenne grâce à des offres dédiées aux voyageurs et à leurs destinations favorites.

Votre forfait mobile ne convient pas à vos besoins ? N’hésitez pas à nous contacter au
0800 37 370 ou demandez à être rappelé gratuitement, nos conseillers vous aideront à trouver l’offre mobile adaptée à vos besoins.

Pourquoi je reçois un avertissement d'utilisation des données mobiles ?

Lorsque vous n’avez presque plus de données mobiles, certains opérateurs vous envoient un SMS d’avertissement et de rappel en vous communiquant la quantité de données qu’il vous reste à consommer. Dès réception de ce message, nous vous conseillons de les désactiver dans les paramètres de votre smartphone afin d’être sûr et certain de ne pas dépasser la limite autorisée

Cependant, tous les opérateurs du marché ne procèdent pas de cette manière ! Eh oui, si certains privilégient les rappels, d’autres vous enverront un SMS uniquement lorsque le seuil de vos données mobiles est dépassé. Et malheureusement, des frais supplémentaires vous seront facturés par Mo supplémentaires consommés.

Ainsi, plutôt que d’aller vérifier la quantité de données mobiles restantes, vous pouvez vous-même configurer un avertissement dans les paramètres de votre smartphone. Grâce à cette fonctionnalité, vous limitez vous-même le seuil de data à ne pas dépasser et pourrez donc dormir sur vos deux oreilles.

Vous êtes à l’étranger ou vous n’avez presque plus de données cellulaires ? Dans ce cas, vous pouvez simplement désactiver vos données mobiles en accédant au menu réglages de votre téléphone et en cliquant sur « données mobiles désactivées ». De cette manière, vous ne serez plus connecté à la 4G mais aurez toutefois accès au réseau Wi-Fi traditionnel.

Data de téléphone dépassées à l'étranger : que faire ?

Vous l’aurez compris, en règles générales, désactiver vos données mobiles lorsque vous partez à l’étranger est le bon réflexe à adopter. Néanmoins, autorisez-vous un peu de lâcher prise lorsque vous restez au sein du territoire européen. Eh oui, souvenez-vous, les frais de roaming, aussi appelés frais d’itinérance, ont désormais disparu et vous permettent donc d’utiliser internet en Europe exactement comme en Belgique ! Une nouvelle qui fait du bien aux utilisateurs de data avides de connexion mobile et de voyages !

Et si vous dépassez votre quota de données mobiles, que se passe-t-il ? En fonction de votre opérateur et de l’abonnement choisi, votre débit risque d’être diminué ou vous pourrez être facturé d’un montant supplémentaire, proportionnel à la quantité de data excédentaires consommées.

Comment réduire sa consommation de données mobiles ?

utilisation de données mobiles
utilisation de données mobiles

À l’étranger ou à la maison, il est possible de désactiver vos données cellulaires pour certaines applications et d’effectuer des réglages directement à partir de votre smartphone. Toutefois, attention, en fonction du modèle de votre téléphone et du système d’exploitation qu’il utilise, les réglages peuvent varier et ne pas offrir les mêmes options d’économiseur de données.

Et si vous souhaitez simplement maîtriser votre utilisation de données mobiles et ainsi les réduire au maximum, connaître le volume de données nécessaires à vos applications préférées est primordial.

Sans grande surprise, peu importe les applications utilisées, les types de fichiers les plus lourds et donc les plus datavores sont les vidéos. De fait, même si la résolution et le format de la vidéo jouent un rôle significatif dans le poids du fichier, on estime que cinq minutes de visionnage consomment environ 60 Mo.

En second lieu, les photos sont, elles aussi, sur le podium. Eh oui, en transférant via WhatsApp, Messenger, Instagram 20 photos au summum de leur qualité, soit avec une résolution de 8 mégapixels, vous consommez environ 500 Mo de vos précieuses data.

Pour finir, il y a votre playlist Spotify qui peut consommer 5 Mo par chanson.

Si ce profil vous ressemble et que cette consommation de données vous paraît familière, faisons le calcul ensemble !

Chaque mois, vous écoutez 180 chansons sur Spotify (soit six par jour), vous regardez 10 vidéos (de 5 minutes environ) sur YouTube et partagez 2 photos sur Instagram : Musique → 180 X 5 Mo = 900 Mo + Vidéo → 10 X 60 Mo = 600 Mo + Photo → 500/10 = 50 Mo.
TOTAL : 1550 Mo, soit 1,55 Go.

Est-ce que ce volume de données est inclus dans votre forfait mobile ? Estimez-vous que vos autres habitudes combinées à celles mentionnées ci-dessus pourraient contribuer à augmenter radicalement votre utilisation de données mobiles ? Vous l’avez bien compris, choisir un forfait mobile adapté à ses habitudes de consommation est d’une importance capitale.

>> Découvrez nos cinq astuces pour économiser vos données cellulaires !