Un allié du quotidien ou l’outil qui peut vous rendre complètement zinzin, avec la connexion internet, c’est quitte ou double. Et pour cause, rien de tel qu’un téléchargement dont la durée s’affiche en heures pour tester la résilience d’une personne. En fait, une bonne connexion, c’est un peu comme une voiture qui passe le contrôle technique haut la main. Elle a promis de vous emmener du point A au point B et elle tient sa promesse.

Vous ne choisiriez pas une voiture sans considérer sa couleur ou ses options techniques, n’est-ce pas ? Eh bien pour une connexion internet, c’est pareil, il faut tenir compte de l’usage de votre connexion internet et le nombre d’appareils connectés simultanément pour déterminer la vitesse idéale.

Quelle est la bonne vitesse de connexion internet ?

En couple ou en famille, il est hors de question de laisser des coupures de connexion semer la zizanie dans votre cocon. Peu importe la raison qui vous amène derrière votre écran (télétravail, shopping, ou plus si affinités), avec internet, plus c’est rapide, mieux c’est. Enfin presque. La vitesse a un coût et ce facteur doit également être pris en compte. Alors, chez vous, il faut seulement 50 Mbps, plutôt 100 Mbps, 400 Mbps ou carrément 1 Gbps (c’est-à-dire 1.000 Mbps) ? Et qu’est-ce que ça veut dire tout ça ?

Si vous ne comprenez rien à ces termes, pas de panique. Le Mbps (ou mégabit par seconde) est simplement l’unité de mesure informatique pour évaluer la vitesse de votre connexion. Quand un opérateur parle de vitesse, il s’agit de la quantité de données maximales que vous pouvez télécharger par seconde. Le mégabit (Mb) n’est pas à confondre avec le mégabyte (MB), ou mégaoctet (Mo), qui exprime la taille d’un fichier ou d’un espace de stockage. 1 Byte (ou octet en français) équivaut à 8 bits, qui sont simplement des données binaires.

Tout le monde n’a pas besoin de la fibre optique. Pour la plupart d’entre nous, une bonne vitesse internet sera d’environ 30 Mégabits par seconde. Toutefois, déterminer celle dont vous avez besoin reste la partie la plus compliquée et est à effectuer au cas par cas. De fait, en fonction de la composition de votre foyer et de votre utilisation, celle-ci peut varier du simple au double… voire quintuple ! Cependant, en moyenne, 30 Mbps, est un bon point de départ.

Quelle vitesse internet pour naviguer et télécharger ?

Surf et courriel

Il faut compter qu’une vitesse de 0,5 à 5 Mbps est suffisante pour accéder à votre page Facebook et compte Gmail.

Appels vidéo

Un appel en qualité HD consomme environ 1,5 Mbps, c’est-à-dire trois fois plus qu’un appel en qualité standard.

Fichiers de tailles importantes

Pour télécharger des rapports, photos ou films en HD, la rapidité est de mise. Misez sur une vitesse allant jusqu’à 50 Mbps.

Avec une vitesse de 1 Gbps, comme proposée par Proximus et Orange via la fibre optique et par Telenet et VOO grâce à leur nouvelle option Gigaboost, vos téléchargements sont dix fois plus rapides qu’à la vitesse standard. Désormais, télécharger un fichier de 1,5 GB ne prend donc plus que 12 secondes au lieu de 2 minutes.

quelle-vitesse-internet-blog

Quelle vitesse internet pour du streaming ?

Musique

La plupart des services de musique en streaming consomment moins de 5 Mbps. Pour les fonctionnalités Hi-Fi de certaines plateformes, un débit à partir de 5 Mbps est recommandé.

Vidéos

En qualité standard sur un seul appareil à la fois, un débit de 5 à 50 Mbps fait largement l’affaire. Un débit jusqu’à 100 Mbps est conseillé pour lire de la HD sur plusieurs écrans, et à partir de 100 Mbps pour l’Ultra HD.

Jeux en ligne

Un débit de 10 Mbps suffit à jouer en ligne, mais on préconise au minimum 25 Mbps pour jouer en qualité HD et au-delà en multijoueur. Les mises à jour volumineuses pourraient mettre à mal votre patience en cas de faible débit.

Quelle vitesse internet pour Netflix ?

Pour visionner vos séries, films et documentaires favoris en basse définition, le géant américain recommande un débit minimum de 1,5 Mbps. Et pour une définition normale, HD ou 4K Ultra HD, il faudra compter sur une consommation respective d’environ 3 Mbps, 5 Mbps et 25 Mbps par visionnage pour un seul appareil. Ne pas avoir une vitesse adaptée à ses besoins peut entraîner une baisse de qualité de l’image, un chargement lent d’une série ou encore des coupures durant le visionnage.

vitesse-internet-netflix

Comprendre la vitesse internet et la bande passante

Partout, la surenchère des opérateurs concernant la rapidité de leurs débits est quasi quotidienne. Avec des offres toujours plus rapides et toujours plus avantageuses, la concurrence fait rage. Alléchante certes, mais encore faut-il savoir ce que cette vitesse signifie en utilisation réelle. Exprimée en Mbps ou en Gbps (mégabits par seconde et gigabits par seconde), la vitesse de transfert de données, à ne pas confondre avec la bande passante, varie selon l’opérateur et l’abonnement internet choisi.

La bande passante

Régulièrement utilisées de manière interchangeable, la vitesse de transfert de données (ou vitesse de téléchargement) et la bande passante se ressemblent, mais ne sont pas des synonymes. En effet, la bande passante ne correspond pas à une vitesse maximale. Elle désigne un volume de données qui voyage, à un moment donné, d’un point A à un point B et vient ainsi impacter la vitesse du réseau internet.

De ce fait, plus la bande passante est large, plus le volume de données voyageant peut être grand. En mots simples, la bande passante est une autoroute de données. Et comme sur une autoroute, plus il y a de voitures, plus le trafic ralentit. Il est donc important de connaître les services de votre opérateur qui utilisent de la bande passante car cela pourrait créer des ralentissements. Par exemple, chez Proximus, la télévision digitale prend de la bande passante, il se peut donc que cela impacte la vitesse de votre connexion internet.

Une connexion internet, trois technologies

En Belgique, trois technologies bien distinctes sont utilisées pour vous offrir une connexion internet : la prise téléphonique (ADSL et VDSL), le câble coaxial et la fibre optique. Si la vitesse maximale ne dépasse pas 100 Mbps pour la première et 400 Mbps pour la seconde, celui de la troisième peut atteindre 1 Gbps. À quoi cela équivaut ? Grosso modo, chez vous, ça donne ceci :

0 à 5 Mbps
Fonctionne pour :
Vérification du courrier électronique
Diffuser de la musique sur un seul appareil
Recherche sur Google
5 à 40 Mbps
Fonctionne pour :
Streaming vidéo sur un appareil
Appel vidéo avec Skype ou FaceTime
Jeu en ligne pour un joueur
40 à 100 Mbps
Fonctionne pour :
Diffusion de vidéos HD sur quelques appareils
Jeux en ligne multijoueurs
Téléchargement de fichiers volumineux
100 à 500 Mbps
Fonctionne pour :
Streaming vidéo en UHD sur plusieurs écrans
Téléchargement rapide des fichiers
Jouer en ligne pour plusieurs joueurs
500 à 1000 Mbps et plus
Fonctionne pour :
Faire beaucoup de presque tout

Et pour obtenir des résultats ciblés sur vos besoins uniques, rien de mieux qu’un petit test !

Comment savoir si l'on a un bon débit ?

Vous rencontrez des problèmes de connexion, une vitesse qui chute en soirée ou encore l’impossibilité d’écouter une chanson tout en surfant en ligne ? Il existe de nombreux facteurs pouvant expliquer ces problèmes techniques. Par exemple, la distance qui vous sépare de votre antenne relais peut venir influencer la qualité de votre expérience de surf. C’est pourquoi il est important de vérifier la performance technique de votre réseau internet.

En quelques secondes seulement, vous connaîtrez la différence entre la vitesse théorique (maximale) et la vitesse finale de votre connexion. En effet, la vitesse théorique de votre réseau internet est définie en fonction de votre choix d’opérateur et d’abonnement. De ce fait, votre vitesse finale, c’est-à-dire réelle, peut être largement inférieure à celle estimée en théorie. Grâce au speed test, vous allez pouvoir mesurer votre vraie vitesse de téléchargements, chargements (upload) et de transferts de données.

Speed test - Ookla // Calcul de vitesse

Si vous n’êtes pas satisfait par la débit internet de votre connexion, l’heure du test a sonné. Pour ce faire, une multitude de sites web proposent de tester votre vitesse de connexion en quelques clics, notamment le célèbre Speedtest d’Ookla. En Belgique, on retrouve au côté du speed test international, les tests créés par nos opérateurs. De Proximus à VOO en passant par Orange Belgique, Telenet et edpnet, les fournisseurs internet belges s’y sont presque tous mis.

Conseils pour un bon test de vitesse

Une fois la plateforme choisie, voici quelques astuces pour finir en beauté et garantir l’exactitude des résultats de votre test :

  • Faites le test avec votre ordinateur eu lieu de l’effectuer avec un smartphone ou une tablette.
  • L’ordinateur doit être directement connecté au modem/routeur avec un câble (Ethernet) et non par Wi-Fi.
  • Effectivement, les vitesses maximales sont susceptibles d’être inférieures en connexion Wi-Fi.
  • Avant de commencer le test, fermez tous les onglets et autres pages web ouvertes.
    Mettez en pause vos téléchargements en cours.
  • Ne connectez aucun autre utilisateur ou appareil (ordinateur, smartphone, tablette, télévision, consoles de jeux, etc.) au moment du test. On vous conseille donc même de désactiver le Wi-Fi pour la durée du test.
  • Refaites le test à différents moments de la journée et de la semaine et comparez les résultats.

Tout compte fait, c’est assez simple d’évaluer sa vitesse de connexion. Alors si vous souhaitez comparer des offres qui correspondent à vos besoins, c’est sur Comparateur-Telecom.be que ça se passe !