À première vue, les abonnements mobiles low cost ont tout pour plaire. Mais sont-ils réellement fiables lorsqu’on les compare aux grands fournisseurs ? Décidée à vous donner toutes les clés nécessaires pour déverrouiller les portes d’une incertitude de longue date, notre équipe a mené l’enquête. Lisez la suite pour le découvrir !

Alors, vrai bon plan ou fausse bonne idée ?

Loin des packs où tout est inclus, y compris même parfois les appareils, les abonnements mobiles low-cost misent sur la simplicité et l’efficacité. Sans chichis et sans compromis, Scarlet, edpnet et Mobile Vikings sont des opérateurs qui disent ce qu’ils font et font ce qu’ils disent. A priori, la recette du miracle existe. Pourtant, elle paraît si belle qu’on a parfois du mal à y croire.

Là où les petits prix savent séduire, ils arrivent rarement à rassurer. Si ces forfaits à prix mini peuvent vous aider à réduire votre budget téléphonie à seulement quelques euros par mois, il doit sûrement y avoir un couac. Enfin, c’est vrai… Comment est-ce possible ?

Une démarche transparente

Dès les premières pages de leurs sites, edpnet, Scarlet et Mobile Vikings donnent le ton. D’emblée, on laisse tomber le charabia, les trois opérateurs adoptent une pratique de transparence claire et compréhensible. Qu’il s’agisse du type d’abonnement, d’un comparatif avec la concurrence ou encore d’expliquer votre consommation de GB en utilisation réelle, aucun détail n’est omis.

Avec une gamme de produits réduite, mais flexible, c’est plus de 15 abonnements au total qui sont offerts aux consommateurs. En plaçant la qualité avant la quantité, ils optent sur la personnalisation et la franchise pour instaurer, avec succès, une confiance presque immédiate.

abonnements mobiles low cost

• edpnet, le roi du "sans tralala"

Avec edpnet mobile, on ne prend ni détour, ni petite route secondaire. D’ailleurs, dès le départ, les mots utilisés sont simples, forts et assumés : « Des prix équitables, pas de petits caractères, pas de foutaises. » Surfant sur l’idée d’un prix juste pour une qualité de service irréprochable, l’opérateur mise sur la liberté de choix du consommateur, et l’encourage à payer uniquement ce dont il a besoin.

D’abord l’abonnement de base, ensuite l’abonnement data. En seulement deux clics, vous pouvez comparer votre abonnement et choisir entre 6 options allant de la mini-consommation à 8 €/mois (300 min. d’appels | SMS + 1 GB) au presque « all-in » à 28 €/mois (appels et SMS illimités + 10 GB).

edpnet abonnements mobiles low cost

• Scarlet, la simplicité en deux volets

Chez Scarlet, c’est du direct et de l’efficace. Avec deux offres d’abonnements mobiles basées sur des profils d’utilisation bien distincts, vous êtes soit « Red », soit « Hot ». Alors que le premier utilisateur affiche plutôt une petite consommation à 8 €/mois (5 heures d’appels | SMS illimités + 0,5 GB), le second lui jouit du presque tout illimité (appels et SMS illimités + 5 GB) pour 18 €/mois.

Pas de grand discours ni de comparaison pour la marque low-cost de Proximus, elle préfère miser sur un duo d’offres simples et la possibilité d’y ajouter un supplément de data mobiles. De 1,5 GB à 15 GB, choisir son volume de GB idéal est la touche personnalisable Scarlet mobile. Son credo ? Deux types d’abonnements basés principalement sur vos besoins en heures d’appels et adaptés à votre consommation de data. De 8 à 23 € ou de 18 à 33 €, il existe plus d’une façon d’être fan des formules « Red » et « Hot ».

Son petit plus ? Une explication terre-à-terre de ce à quoi équivaut votre consommation de data en fonction des apps que vous utilisez.

scarlet et ses abonnements mobiles low cost

• Mobile Vikings, l'ultra-compétitif

Les « meilleurs prix du marché », c’est ce qu’on crie haut et fort chez Mobile Vikings. Du surf et des appels allant jusqu’à 25% moins cher que la concurrence, les ambitions de l’opérateur low-cost sont claires. Avec sa politique du « mieux pour moins », il mise sur des abonnements sans engagement ainsi que la facilité de changer et résilier tout en conservant son numéro de mobile.

Grâce à six formules fixes dont les prix vont de 10 €/mois pour une consommation minime (150 min. d’appels | SMS illimités + 1 GB) à 29 €/mois pour de l’illimité, il y en a pour tous les goûts … et toutes les bourses !

La qualité du réseau

Les opérateurs low-cost ont beau rester virtuels, le réseau qu’ils utilisent est lui, bien réel. Puisque Scarlet, edpnet et Mobile Vikings n’investissent pas dans des antennes, ils n’ont pas de frais liés à la gestion d’un réseau physique et peuvent maintenir des prix bas.

• Le réseau Orange VS le réseau Proximus

Alors que Mobile Vikings et edpnet utilisent le réseau Orange et sa couverture du territoire à 99,9 %, Scarlet fait appel au réseau national de son grand frère, le géant Proximus. De ce fait, la vitesse de débit et qualité du réseau proposées par les trois opérateurs de téléphonie mobile bon marché sont dignes des plus grands opérateurs du pays.

Forfaits pas chers & sans engagement

La liberté n’a pas de prix, enfin presque pas. Avec Mobile Vikings, Scarlet et edpnet, les frais de résiliation sont nuls et la possibilité de partir à tout moment est évidente. Pas chers et sans engagement, les abonnements mobiles low cost des trois opérateurs vous laissent tout annuler quand vous le désirez.

Alors, oui, c’est vrai qu’ils ne proposent pas d’abonnement couplée avec l’acquisition d’un nouveau téléphone portable, mais la liberté le vaut bien, non ?

Une facture sans surprise ?

Des petits prix imbattables qui attirent l’attention hors promotion, c’est bien, mais tiennent-ils leur promesse une fois arrivée la facture ? A priori adaptés aux consommations modestes, les petits prix affichés par forfaits mobiles low-cost ne se contentent pourtant pas juste de répondre à un seul profil d’utilisation. De 150 minutes d’appels et 0,5 GB aux appels et data illimités, la diversité des bons plans proposés s’adapte aux besoins de tous.

Mais attention, si d’un côté, ces forfaits mobiles à petit prix peuvent vous aider à réduire votre budget téléphonie à seulement quelques euros par mois, il ne faut pas abuser des bonnes choses. Bien que vous puissiez vous rendre dans l’espace client pour consulter votre consommation, les mauvaises surprises du hors forfait peuvent faire mal. Même si quelques centimes par MB ne paraissent pas énormes, une navigation hors forfait peut très vite faire grimper la facture. À 0,05 € le MB chez Scarlet et edpnet contre carrément le double chez Mobile Vikings, la prudence s’impose.

En fin de compte, la qualité des plus grands au prix des plus petits, c’est le rêve qu’offre Scarlet, edpnet et Mobiles Vikings. Et selon leurs clients, ils s’y tiennent plutôt bien ! Alors, à des prix oscillants entre 8 et 33 euros pour une dizaine d’abonnements variés, peut-on vraiment s’imaginer perdant ?

Notre conseil : pour éviter les factures inattendues, vérifiez si vous pouvez limiter le montant du dépassement forfaitaire. Si possible, comme chez edpnet et Mobile Vikings, configurez et bloquez toute consommation hors forfait.